Producteur de Miscanthus

en Bourgogne-Franche-Comté depuis plus de 10 ans,

au service des

particuliers et professionnels passionnés.

Production, vente et livraison de paillis de miscanthus sur la région, la France et plus encore.

LE MISCANTHUS

                     Une nouvelle culture ...

Une énergie renouvelable ...

Une filière de demain !                    

100% naturel, le miscanthus est adapté à tous les usages :

il est écologique, pratique et performant !

Originaire d’Asie, parfois appelé "herbe à éléphant" ou "roseau de Chine", le miscanthus a été récemment introduit en France. C'est une plante herbacée de la famille des Poacées, anciennement appelées graminées. Elle est appréciée pour sa capacité à fournir de la biomasse végétale.​

La première année, sa culture commence par l'implantation dans le sol de rhizomes de miscanthus au mois d'avril. La durée de vie de la plante est alors d'une vingtaine d'année : 

  • Chaque année au printemps, les jeunes pousses se développent à partir des rhizomes et évoluent en tiges qui peuvent atteindre 4 mètres de hauteur. Les tiges, non-ramifiées, ont une apparence qui peut faire penser au bambou.​

  • En juillet, les feuilles de la base de la tige commencent à se dessécher : c'est le début de la sénescence. Au cours de l’automne le phénomène s'accentue et la plante entre complètement en sénescence. Les éléments nutritifs migrent de la partie aérienne de la plante vers le rhizome, accélérant le séchage de la tige. Les feuilles tombent au sol et un épais couvert se développe. Tout le feuillage restant meurt après les premières gelées et il ne reste plus que les tiges desséchées.

  • Ce sont ces tiges qui sont récoltées. La récolte (réalisable uniquement à partir de la deuxième année) s’effectue à la fin de l’hiver lorsque le taux d’humidité est inférieur à 15 % (fin avril environ) avant la reprise de la végétation et l'arrivée des nouvelles pousses courant mai.

  • Les tiges sèches sont broyées et forment un paillage qui peut être stocké plusieurs années.

Le miscanthus est apprécié par les agriculteurs car il s’inscrit dans une logique de développement durable :

  • Il constitue un bon couvert végétal pour la valorisation des zones agricoles sensibles et pour la protection des zones de captage de la nappe phréatique.

  • Après son implantation, le recours à la mécanisation se fait uniquement pour la récolte des cannes, une fois par an, ce qui limite grandement l'utilisation de carburants et préserve les sols.

  • Son métabolisme lui permet un rendement de 10 à 25tonnes de matière sèche par hectare sans nécessiter ni engrais, ni pesticide. Cela en fait une  culture industrielle énergétique très intéressante. 

Le miscanthus est aujourd'hui principalement utilisé en paillage horticole ou en litière animale. Mais d’autres utilisations sont possibles et sont actuellement en cours de développement : micronisation, béton léger, biomatériaux isolants, éthanol de seconde génération, matières plastiques biosourcées…

Le miscanthus,

une culture écologique : 

  • Fertilisation quasi inutile.

  • Bilan carbone très positif.

  • Pas d’apport de produits chimiques après la première année.

Le miscanthus,

pour la protection de l’environnement :

  • Hybride stérile non invasif.

  • Limitation de l’érosion.

  • Protection de l’eau et des zones de captage.

Le miscanthus,

pour la biodiversité :

  • Le miscanthus constitue un habitat pour une faune diversifiée.

  • La récolte s’effectuant en dehors des périodes de nidification, cette culture ne perturbe pas les oiseaux.

  • Le maintien de cette culture durant l’hiver offre de plus un couvert pour la faune.

 

Qui sommes-nous ?

     La famille GUELDRY cultive la terre depuis des siècles. C’est au début du 19ième siècle qu’elle s’installe à Orchamps. Eleveuse de chevaux, de vaches Montbéliardes puis Salers, elle y cultive encore aujourd’hui céréales et protéagineux.

    En 2010, GERARD GUELDRY, le père, plante 7 ha de Miscanthus. Ce choix de diversification s’inscrit déjà dans une logique écologique de réduction des produits phytosanitaires et des charges de mécanisation. L’exploitation est autonome en électricité via sa production photovoltaïque. Une cuve souterraine de 400 m3 récupère les eaux de pluie. La production familiale maraîchère et fruitière assure la majeure partie des besoins en fruits et légumes.

       En 2012, ALBAN GUELDRY, le fils, alors élève ingénieur agronome à Clermont-Ferrand, reçoit le prix de l'innovation pour son projet de développement de la filière Miscanthus sur la région Auvergne. 

    En 2018, ALBAN reprend l’exploitation et poursuit le développement de cette culture. Passionné depuis toujours par la production végétale, il a très vite pu constater les atouts du miscanthus dans ce domaine (vergers, vignes, massifs, potagers…). Les différents animaux vivants sous la ferme lui ont aussi montré l'avantage de cette paille en tant que litière animale. L’exploitation compte aujourd’hui près de 50 ha de Miscanthus et fournit aussi bien le petit jardinier local qu'une clientèle originaire de pays étrangers.

     A nos yeux, une exploitation agricole qui a de l’avenir est une entreprise qui sait être performante tout en restant à taille humaine et en préservant son environnement et son biotope pour les générations futures. Le miscanthus est, nous l’espérons, la solution pour assurer la pérennité de la ferme, tout en maintenant le lien entre producteurs et consommateurs.

Louis Gueldry, le grand-père

Gérard Gueldry, le père

Alban Gueldry, le fils, il y a quelques années ...

SCEA GUELDRY TERRE ET SOLEIL

24 Rue de la Résistance

39700 Orchamps (France)

Production, vente et livraison de Miscanthus pour les particuliers & professionnels agricoles, horticoles et industriels.

06 82 38 36 13